Fév 7, 2020

Posted by | Commentaires fermés sur Municipales à Villefranche-sur-Mer : la sécurité au cœur de la campagne…

Municipales à Villefranche-sur-Mer : la sécurité au cœur de la campagne…

Municipales à Villefranche-sur-Mer : la sécurité au cœur de la campagne…

Les candidats à la mairie de Villefranche-sur-Mer (Trojani Christophe, Jean-Louis Zambernardi, Pasquale Hattemberg, Juliana Chichmanian, Anne Rainaud, André BIancheri, Joseph Cosentino, Jean-Pierre Mangiapan, Christine Petruccelli, Cédric Cirasa, Marie-Paule Zanotti, Richard Conte, etc.) ont fait de la sécurité le thème central de leur campagne. “Aujourd’hui, les gens ne parlent que de ce sujet-là”, explique Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur.
Selon ce dernier, entre 2017 et 2019, les agressions sexuelles ont augmenté de 73 % à Villefranche-sur-Mer et plus de 350 cambriolages par mois. “Cela fait plus de 10 ans qu’on a la même équipe ici, donc faut passer à autre chose”, explique Jean-Pierre Mangiapan, le leader de l’opposition. “Il faut agir rapidement, il faut agir de façon responsable aussi […]”, ajoute-t-il.
Recours aux nouvelles technologies, développement de la police de proximité, création de brigades de nuit, plus de vidéos de surveillance, augmentation des effectifs, une guerre des moyens et des chiffres à mettre en œuvre afin de renforcer la sécurité à Villefranche-sur-Mer. 83 % des Français veulent accroître le pouvoir des maires dans ce domaine, selon le ministère de l’Intérieur. Ceux-ci veulent également que les maires aient accès à la liste des individus potentiellement dangereux et atteints de maladies mentales.
À l’approche des échéances municipales, les conseillers municipaux – chargés de régler les affaires de la commune ; acteur de la démocratie locale – appellent à une augmentation des budgets et des prérogatives des mairies afin de mieux lutter contre l’insécurité.

Tentatives d’homicide, viols, agressions : la délinquance a explosé en 2019 en France

“Les actions pour réduire les cambriolages, la délinquance et les trafics peinent davantage à convaincre”, observe Florence Parly, ministre des Armées et de la Défense.
Les chiffres des délits et des crimes sont trop mauvais. Ceux-ci témoignent d’une inquiétante dégradation, principalement sur le plan de la violence.
Le sujet est devenu un peu sensible, surtout à quelques jours des élections municipales 2020.
Comme en 2016 et 2017, les blessures et les coups volontaires sur individus de plus seize-ans enregistrent une augmentation considérable (+12 %) en 2019.
L’année 2019 a été marquée par des violences sexuelles encore en forte hausse (+ 24 % par rapport à 2018), selon le SSMSI – service statistique ministériel de la sécurité intérieure.
“La majorité des villes françaises, principalement la Nouvelle-Aquitaine, l’Auvergne-Rhône-Alpes, le Centre-Val-de-Loire et la Corse, ont connu des augmentations du nombre d’harcèlements sexuels, agressions et viols enregistrés par les forces de sécurité en 2019”, précise Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur.

Read More
Fév 3, 2020

Posted by | Commentaires fermés sur Élections municipales à Paris : comment ça marche ?

Élections municipales à Paris : comment ça marche ?

Élections municipales à Paris : comment ça marche ?

Les élections municipales en France se dérouleront les samedis 14 et 21 mars 2020. Celles-ci permettent aux citoyens de choisir les responsables (le maire, les conseillers municipaux, les conseillers communautaires, etc.) de leur commune.
Les conseillers municipaux (dont le rôle est de statuer les affaires de la commune ; acteur de la démocratie locale) sont élus au suffrage universel direct – pour un mandat de six ans, renouvelable – par les électeurs européens et français inscrits sur les listes électorales. Leur nombre varie selon la taille de la commune : de 15 pour les communes (ou les villes) de moins de 1500 habitants à 75 pour celles de plus de 2 500 habitants.
À noter que le poids de la population détermine également le mode de scrutin.
Le mode de scrutin (régime électoral ou système de vote) combine les règles du scrutin proportionnel et celles du scrutin majoritaire à deux tours.
Les membres du conseil municipal éliront, par la suite, le maire de la commune et ses adjoints. Marseille, Lyon et Paris sont soumis à des règles spécifiques.
Important : les listes doivent être paritaires femmes/hommes et comporter autant de noms que de sièges à pourvoir.

Qui est concerné ?

Tous les électeurs sont appelés aux urnes, les samedis 14 et 21 mars 2020, que ce soit en outre-mer ou en métropole.
Afin de pouvoir voter, il faut être inscrit sur les listes électorales de sa commune et être âgé de dix-huit ans ou plus. Les ressortissants d’un autre Etat membre de l’Union européenne peuvent aussi participer au scrutin, à condition d’être inscrits sur les listes électorales supplémentaires.
Le droit d’éligibilité et de vote des citoyens de l’UE aux municipales a été mis en œuvre en 2000, pour la première.
La déclaration de candidature est désormais obligatoire, pour les élections municipales, dans toutes les communes. Le but ? Éviter une nouvelle élection à chaque démission.
Le code électoral (dispositions réglementaires et législatives relatives aux élections politiques : l’élection des conseillers municipaux, des conseillers départementaux, des conseillers régionaux, des députés et des sénateurs) prévoit, à côté des règles classiques, des cas d’incompatibilité ou d’inéligibilité propres au scrutin municipal.
Les candidats ont jusqu’au 3 mars pour compléter et déposer les listes qu’ils présenteront le 14 mars 2020. Jean-Pierre Mangiapan, le conseiller municipal d’opposition de Villefranche-sur-Mer, annonce vouloir se représenter aux municipales de mars 2020.
Ce dernier a de nombreux projets dans la tête. Il veut terminer le travail entamé ses dernières années. Parmi les thèmes de campagne du candidat, la redynamisation du centre-ville. “Je déploierai toute mon énergie pour faire revivre notre belle cité”, ajoute Jean-Pierre Mangiapan.

Read More
Jan 3, 2020

Posted by | Commentaires fermés sur Offre d’emploi en France : comment refuser le poste sans faire fâcher le recruteur ?

Offre d’emploi en France : comment refuser le poste sans faire fâcher le recruteur ?

Offre d’emploi en France : comment refuser le poste sans faire fâcher le recruteur ?

Quelques fois, vous vous retrouvez face à un choix assez difficile à faire comme le fait de refuser une offre d’emploi en France. Il est certainement difficile de prendre une telle décision, et encore plus difficile de l’annoncer au recruteur ou au responsable d’embauche, puisqu’il est indispensable de ne pas couper les ponts avec ce contact.
Par conséquent, quand vous comptez refuser le poste soyez prompt. En effet, une fois vous avez pris la décision de ne pas accepter l’offre, il est important d’informer, le responsable du recrutement. Il n’y aucune raison de laisser traîner les choses, plus vous tardez plus ce sera difficile. En outre, il est important d’informer le plus rapidement possible de ta décision, pour que le responsable de recrutement reprend sa recherche. Par conséquent, vous ne devez pas le laisser dans l’incertitude, seulement parce que vous êtes mal à l’aise à l’idée de refuser officiellement une offre d’emploi en France.

Quelle méthode faut-il utiliser ?

La méthode la plus courante de décliner l’offre d’emploi est d’envoyer un mail au responsable de recrutement. Il est important de toujours rester professionnel et de terminer son mail par des formules de politesse comme « bien cordialement », « en vous remerciant » ou aussi « meilleures salutations ». Évitez d’envoyer un mail froid se terminant avec « veuillez agréer l’expression de ma haute considération ». Il ne faut pas oublier d’aller doit au but et de dire clairement que vous avez refusé leur offre, toutefois, n’hésite pas d’exprimer votre gratitude pour cette opportunité.

Comment refuser un poste d’emploi tout en gardant le contact avec le recruteur ?

Afin de refuser un poste d’emploi sans pour autant couper les ponts, il est important de garder 4 points à l’esprit :
– N’ignorez pas le recruteur ou le responsable d’embauche. Le « ghosting » est très mal vu et c’est irrespectueux de disparaître sans expliquer ta décision. En outre, cela peut compromettre vos chances de dénicher un poste d’emploi à l’avenir, et donne une très mauvaise image de vous. En effet, le monde des affaires et beaucoup plus petit qu’on ne le croit, vous ne savez jamais à qui s’adressera le responsable du recrutement
– Vous n’êtes pas obligé de donner des détails. En effet, vous avez le droit de refuser un poste et vous n’êtes pas obligé de donner les raisons. Toutefois, il est important d’informer l’entreprise par un message bref et clair, vous ne prendrez pas le poste.
– N’oubliez pas de remercier le recruteur pour le temps qu’il vous a accordé ainsi que pour cette opportunité. En effet, remercier, c’est une preuve de respect pour la société, et c’est une chose qui est très appréciée par les recruteurs.
– Dans certains cas, il est préférable de décliner l’offre par téléphone. En effet, si vous avez tissé des liens avec le recruteur ou si vous avez passé beaucoup de temps au téléphone, il est préférable de l’informer de votre décision par téléphone. Ainsi, vous pouvez exprimer votre gratitude et votre regret de refuser cette opportunité grâce au ton de votre voix.

Read More
Nov 3, 2019

Posted by | Commentaires fermés sur Emploi Afrique : le secteur privé s’est donné rendez-vous à Antananarivo

Emploi Afrique : le secteur privé s’est donné rendez-vous à Antananarivo

Emploi Afrique : le secteur privé s’est donné rendez-vous à Antananarivo

Prés de 400 dirigeants et responsables de petites ou grandes sociétés africaines se sont rencontrés à Madagascar durant 3 jours afin de discuter de la numérisation, industrialisation, mais aussi de l’entrée de la zone libre échange continentale de l’Afrique. Cette rencontre constituera une occasion d’évoquer tous les défis que peuvent attendre les 47 pays africains qui se sont engagés pour cet accord.
En outre, les problématiques telles que l’employabilité et la disponibilité des offres d’emploi en Afrique seront au cœur de tous les débats.

Les perspectives en Afrique

Il est important de rappeler que le continent pourrait profiter entièrement de sa future zone libre-échange continentale. Pour ce faire, il est indispensable d’apporter des changements au niveau du mode d’exportation et de production, d’après l’Union africaine.
Selon le directeur du centre de développement de l’organisation OCDE, Mario Pazzini, il est important d’encourager la production des produits dont les composants sont fabriqués dans plusieurs pays en Afrique, en imposant que chaque zone géographique se spécialise à manufacturer les composants.
Il est important d’exploiter les avantages comparatifs qui ne se trouvent pas dans tous les endroits et par conséquent les régions deviennent plus spécialisées et veillent plus au développement de leur savoir-faire. Le Centre-afrique se spécialise dans le bois. L’agriculture, c’est la spécialisation de l’Afrique de l’Ouest, alors la production d’automotrice se localise plutôt au niveau de l’Afrique du Sud et du Maroc.
Selon Mario Pazzini, cette stratégie consiste à développer la production dans plusieurs pays en Afrique, tout en permettant ainsi de promouvoir la politique active industrielle, et d’accroître l’opportunité des offres d’emploi en Tunisie. Avec la création de la zone Franche, un grand nombre de services réels se mettront en place afin d’aider les PMI à devenir plus moderne tout en améliorant les politiques d’emploi et de formation.

Le marché africain

Selon les experts économiques, il est indispensable que les politiques publiques, ainsi que les mentalités en Afrique change radicalement, afin d’atteindre l’objectif fixé.
Selon le commissaire des affaires économiques, Victor Harison, les africains ont pu continuer à vendre leur produit dans les pays du nord, toutefois ils ont oublié le marché de proximité. Il est important de chercher à atteindre le marché de proximité, surtout que le marché africain représente 1.2 milliards.

Read More
Oct 3, 2019

Posted by | Commentaires fermés sur Conflit syrien : l’armée turque mène une opération imminente et les troupes américaines se retirent du Nord syrien

Conflit syrien : l’armée turque mène une opération imminente et les troupes américaines se retirent du Nord syrien

Conflit syrien : l’armée turque mène une opération imminente et les troupes américaines se retirent du Nord syrien

D’après Jean-Pierre Duthion, le journaliste français spécialisé dans la guerre civile syrienne, le président américain, Donald Trump a confirmé le retrait des troupes américaines de la zone frontalière avec la Turquie afin de permettre d’ouvrir la voie à une offensive de la part de l’armée turque.

L’armée américaine se retire

L’armée américaine qui se trouvait au niveau de la région frontalière avec la Turquie au nord de la Syrie a commencé depuis le 7 octobre dernier à se retirer de la région permettant ainsi d’ouvrir la voie à l’offensive militaire. Cette offensive a été promise par la Turquie contre les forces kurdes.
Le président Turque Recep Tayyip Erdogan, a affirmé que son armée pourrait entrer dans les territoires syriens à n’importe quel moment. En effet, Recep Tayyip Erdogan assure qu’il est absolument hors de question pour la Turquie de tolérer plus longtemps tous les menaces qui proviennent « des groupes terroristes » en désignant les groupes Kurdes.
Il est clair qu’Ankara considère les YPG ou les unités de protection du peuple kurdes qui sont soutenues par les Etats-Unis, lors de la lutte contre les djihadistes de l’État Islamique, comme des terroristes.
La Turquie, a plusieurs fois exprimé son souhait afin de créer une zone de sécurité au niveau de ses frontières et les régions qui sont sous le contrôle des kurdes au niveau du nord de la Syrie.
La Maison Blanche a tenu à affirmer, le retrait de l’armée américaine suite à une conversation téléphonique entre les deux chefs d’État, américain et turc, en affirmant « les force américaine ne seront pas impliquée dans les opérations turques et ne seront plus en proximité immédiate avec cette zone ».

Il est temps que l’armée américaine se retire

Le consultant français, Jean-Pierre Duthion, a déclaré que le président Trump a partagé dans une série de tweets, le 7 octobre dernier, en expliquant sa décision de retrait de l’armée américaine, en assurant qu’il est temps de laisser aux protagonistes, l’Europe, l’Iran, l’Irak, la Turquie, les Kurdes et la Russie qui sont impliqués dans ce conflit de résoudre la situation en Syrie.
« Il est vraiment temps pour les Etats-Unis, de sortir de ces conflits ridicules qui ne se terminent pas, dont beaucoup sont tribales » a expliqué le président américain.

Read More
Juil 25, 2019

Posted by | Commentaires fermés sur Réduire ses impôts en finançant le cinéma

Réduire ses impôts en finançant le cinéma

Réduire ses impôts en finançant le cinéma

Investir dans le cinéma : les SOFICA agréées en 2019

Investir dans le 7e art permet de réduire la somme de son impôt sur le revenu (IR). Pour baisser son revenu imposable de façon très efficace et surtout très rapide, une des possibilités consiste à investir dans le 7e art, en achetant des parts de SOFICA.
Ce mécanisme, qui fête cette année son quarantième anniversaire, joue un rôle fondamental dans le financement du 7e art.

Investir dans une SOFICA

La saison des SOFICA, ces fameuses sociétés de financement de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel, est ouverte. Le Centre National du Cinéma et de l’Image animée vient de publier la liste des quinze SOFICA permettant aux investisseurs privés d’alléger leur IR tout en participant au financement de l’industrie cinématographique.
A Plus Image 8 (conseillée par la société de gestion A Plus Finance) fait partie de ces quinze sociétés agréées pour investir en 2019-2020. Elle est un acteur majeur de cet environnement depuis des années. Selon la Direction Générale des Finances Publiques, celle-ci participe à hauteur de 22 500 euros. À noter que l’investissement doit être réalisé avant le 13 janvier 2020.
En décidant de majorer la réduction fiscale de 51 % à 68 % pour tout investissement dans les SOFICA, l’État veut développer l’essor du cinéma français à l’international et promouvoir son financement. Cette carotte fiscale permettra, sans aucun doute, aux sociétés de financement d’œuvres audiovisuelles et cinématographiques de lever rapidement les 130 500 euros (la somme de l’enveloppe allouée) demandés.

Fiscalité

En plaçant son argent dans une SOFICA, l’investisseur bénéficie d’une réduction d’impôt représentant 68 % de sa mise lors de l’année de la souscription, contre 51 % auparavant. Soit une réduction minimale de 26 millions d’euros.
Ces sociétés de financement de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel n’entrent pas dans le plafonnement des dépenses fiscales de 13 580 euros, mais dans celui plus avantageux de 36 520 euros, ce qui permet d’élever sa défiscalisation.
Attention : la réduction fiscale accordée est un signe avant-coureur (les signes qui annoncent l’arrivée de quelque chose) du niveau de risque pris. Les parts seront bloquées pendant au moins sept ans, et au terme vous n’êtes théoriquement jamais remboursé de la globalité de votre mise, mais seulement de 69 % à 81 %. Donc le gain de ce placement provient exclusivement de la réduction fiscale obtenue sur la feuille d’impôt.
Indépendamment de son apport financier, la SOFICA d’A Plus Finance jouera avant tout un rôle opérationnel de partenaire associé à la réalisation/production des projets (films ou séries télévisées) qu’elle financera. Cette société est pour la huitième année consécutive le leader du marché en termes de volume géré et levé.

Read More