Mai 24, 2019

Posted by in Divers | Commentaires fermés sur Qu’est-ce que l’Islam et que croient les musulmans ?

Qu’est-ce que l’Islam et que croient les musulmans ?

Qu’est-ce que l’Islam et que croient les musulmans ?

La foi et les devoirs du croyant

On entend parfois dire : “Je suis croyant, mais pas pratiquant.” Une telle position très idéaliste relève pour une bonne part de l’illusion. Car, en fait, ce sont toujours des pratiques qui nous construisent comme croyants. Il sera plus exacte de dire : “Je suis croyant parce que pratiquant !”. Et ceci est vrai de tout croyant ! Si au départ de la foi, il y a une parole accueillie comme Parole de Dieu, c’est à travers des démarches et des rites religieux que les hommes formulent leur réponse et donnent corps à leur foi. Dépassant la fausse opposition entre foi et religion, ou pratique et foi, ils nous faut être attentifs à ce qui permet aux musulmans de se structurer dans la foi. Les cinq piliers de l’Islam jouent, à cet égard, un rôle essentiel. En les pratiquant, l’homme manifeste qu’il est croyant, et il se construit comme tel !

La profession de foi : premier pilier de l’Islam

La formule de profession de foi musulmane comprend 2 temps : d’abord, l’attestation de l’Unicité d’Allah, la proclamation de l’Unique “ “J’atteste qu’il n’y a pas d’autre divinité que Dieu”, ensuite le témoignage rendu à la mission prophétique de Muhammad “ et que Muhammad est Son Prophète”.
L’affirmation de l’Unicité est formulée dans le Coran (Livre sacré de l’Islam), la parole de Dieu. C’est donc Dieu qui atteste Son Unicité. Parfois, le musulman accompagne cette proclamation d’un geste, celui de pointer l’index (deuxième doigt de la main chez l’humain) vers le ciel. Il signifie ainsi l’Unicité de Dieu.

La prière : deuxième pilier de l’Islam

Muhammad, Messager de Dieu, a reçu ce rite de la prière lors du Mi’raj, son voyage à Jérusalem. La tradition veut que lors de l’élévation du Prophète vers le septième siècle, Dieu Tout Puissant lui donne la mission de prescrire à son peuple quelques dizaines de prières par jour. En redescendant, Muhammad rencontre Moïse qui lui déclare que c’est trop exigeant, et qui le renvoie vers Dieu pour réduire le nombre. Muhammad recommencera ces allers et retours plusieurs fois, jusqu’à ce qu’il arrive à cinq prières par jour.
En fait, au début de l’Islam, il y avait deux prières par jour, puis il y en eut une troisième au moment de l’Hégire. Finalement, la prescription des cinq prières s’imposa très vite après la mort du Prophète.

Les heures de la prière rituelle sont données par le soleil :
– (Subh) avant le lever du soleil ;
– (Dhohr) à midi, jusqu’au moment où l’ombre d’un homme debout est égale à sa hauteur !
– (Asr) l’après-midi ;
– (Maghrib) après la disparition du soleil ;
– (Icha) à la nuit tombée.
La préparation à la prière est très stricte. Il faut avoir fait ses ablutions pour être en état de pureté légale, être débarrassé de toute impureté. L’habillement doit être convenable, de la ceinture aux genoux pour les hommes. Le lieu retenu doit être propre ; le lieu recommandé est la mosquée. Le musulman qui se prépare à prier, doit se couper du reste du monde, aménager (obligatoirement) un espace sacré dans lequel il va s’isoler.

Comments are closed.