Juin 21, 2019

Posted by | Commentaires fermés sur Comment investir quand vous avez un petit budget ?

Comment investir quand vous avez un petit budget ?

Comment investir quand vous avez un petit budget ?

Selon l’expert des investissements de la société de gestion A Plus Finance, il existe différents types de placements qui diffèrent selon les objectifs et le budget de l’investisseur. Parmi les placements les plus appréciés par les français on retrouve les investissements dans l’immobilier locatif et dans le marché boursier. Deux types d’investissement qui demandent de grandes sommes d’argent. Toutefois, il existe aussi des placements qui sont accessibles même pour les petits budgets.

Investir dans le vin

À l’instar de la bourse auparavant, réaliser un placement dans le vin était plutôt une opération destinée aux gros budgets. En effet, ce type de placement nécessite un investissement d’au moins 10 000 euros. Alors que ces dernières années, un investisseur peut effectuer un placement dans l’or rouge à partir de seulement 1000 euros.

Toutefois, pour effectuer un investissement rentable, il est important d’investir en ayant un minimum de connaissance sur le marché vinicole.

Selon le responsable de l’investissement au niveau de la plus ancienne société de gestion indépendante A Plus Finance, l’investisseur doit opter pour les grands crus, comme les vins de Bordeaux, qui sont les plus recherchés et les plus appréciés au monde. Il faut faire attention à l’origine en apportant tous les détails au niveau des étiquettes. Il est plus intéressant de choisir des vins qui sont déjà mis en bouteilles et dans des caisses en bois d’origine puisqu’ils ont une meilleure visibilité sur le rapport qualité/prix.

Afin de profiter d’une plus-value intéressante, l’investisseur doit laisser son vin prendre de la valeur, pendant au moins quatre ans. Durant cette période, les bouteilles doivent être bien conservées afin de conserver convenablement la qualité du vin.

Investissez dans le crowdfunding

Le financement participatif ou le crowfunding est l’un des meilleurs placements pour les petits budgets. Ce type d’investissement consiste à injecter une petite somme d’argent dans un projet. Si ce placement aboutit, les plus-values seront calculées au prorata de la mise de départ. Il existe plusieurs projets qui demande le financement participatif, mais les projets immobiliers restent ceux qui proposent le rendement le plus intéressant 10 %. Néanmoins, si le projet n’aboutit pas l’investisseur perd tout son capital.

Read More
Juin 17, 2019

Posted by | Commentaires fermés sur Les raisons qui poussent les étrangers à investir en France

Les raisons qui poussent les étrangers à investir en France

Les raisons qui poussent les étrangers à investir en France

Réaliser un placement immobilier locatif dans l’hexagone peut faire peur à certains expatrié. En effet, un tel investissement constitue un projet qui exige la disponibilité de l’investisseur et demande un déplacement régulier. Néanmoins, investir dans l’immobilier en France par un expatrié reste possible. Ce dernier peut acquérir un bien et choisir de le gérer à distance.
Investir dans l’immobilier reste une véritable opportunité, pour tout investisseur qu’il soit résident en France ou à l’étranger. Grâce à l’intervention de Alexis François, l’expert des investissements immobiliers au sein de la société de gestion indépendante A Plus Finance, vous découvrirez tous les avantages d’un investissement locatif en France.

Investir dans l’immobilier en France

Durant les dernières années, les taux d’intérêt ont considérablement baissé pour atteindre 2 %. Par conséquent les conjonctures économiques sont avantageuses pour les placements locatifs, permettant à l’investisseur de profiter d’un haut rendement, ainsi qu’une plus value intéressante durant la revente.

Les avantages d’un placement immobilier

Même en étant un investisseur expatrié, un placement immobilier permet d’accéder à des avantages fiscaux assez intéressants.
Selon le responsable de l’investissement au sein de la société de gestion A Plus Finance, il est judicieux pour un investisseur dans l’immobilier de viser la location meublée. En effet, ce type de placement permet à l’investisseur d’adopter le statut de loueur meublé non professionnel. Ce statut lui permet une défiscalisation de ses revenus en supprimant un déficit. Ainsi, l’investisseur doit soustraire ses revenus locatifs de toutes les charges, commission d’agence, frais de notaire, intérêt d’emprunt, l’amortissement du bien et les charges de la copropriété.
Durant 8 à 12 ans, l’investisseur devra déclarer un déficit, ainsi aucune imposition sur le revenu locatif. Afin de pouvoir bénéficier de ce statut, le revenu locatif ne doit pas dépasser 23 000 euros par an ou 50 % de la valeur des revenus locatifs.

L’investissement est possible depuis l’étranger

Il est possible d’investir depuis l’étranger. Néanmoins, les banques commerciales de l’hexagone exigent un apport plus important, ainsi que des garanties pour les étrangers, puisque le risque est plus important. En effet, selon les lois françaises, tout investisseur étranger doit fournir un apport pouvant aller jusqu’à 30 % de la somme demandée.

Read More
Mai 27, 2019

Posted by | Commentaires fermés sur Investir dans une entreprise PME afin de profiter des avantages fiscaux

Investir dans une entreprise PME afin de profiter des avantages fiscaux

Investir dans une entreprise PME afin de profiter des avantages fiscaux

Pour tout investisseur assujetti à l’impôt sur le revenu et qui cherche la meilleure solution pour optimiser ses impôts, tout en espérant la rentabilité de ses fonds, investir dans le capital d’une PME pourrait être une très bonne solution. L’investisseur peut alors investir son épargne dans une PME et profiter des réductions sur l’impôt.

Placement dans une PME

Selon la définition européenne, afin de profiter de la nomination petite et moyenne entreprise, toute société doit satisfaire trois critères :
– Avoir un effectif qui ne dépasse pas les 250 salariés, avec un minimum de deux salariés.
– Le chiffre d’affaires annuel de l’entreprise ne doit pas dépasser 50 millions d’euros.
– Posséder un total du bilan annuel inférieur ou égal à 43 millions d’euros.
Il est important de rappeler qu’afin de profiter des réductions des impôts, investir dans une entreprise ne consiste pas à acquérir des actions. Toutefois, selon la société de gestion spécialisée dans le placement dans les PME, A Plus Finance, l’investissement dans une entreprise doit obligatoirement être fait en numéraire soit pour augmenter le capital de l’entreprise soit pour participer à sa création.
Pour ce type de placement, l’investisseur a le choix soit d’investir directement dans le capital de la PME de son choix, soit de choisir de passer par les fonds d’investissements spécialisés comme le FCPI le fonds commun de placement dans l’innovation et le FIP le fonds d’investissement de proximité.

Comment investir dans une PME

Investir directement dans le capital d’une entreprise se fait en souscrivant directement dans une société qui est choisie par l’investisseur. En effet, c’est l’investisseur qui décide dans quelle entreprise investir son épargne. Tout en sachant que ce type de souscription peut être effectué au capital de son propre entreprise.
L’investisseur peut aussi opter d’investir dans une PME en passant par l’un des fonds d’investissement existant soit le FIP soit FCPI. Ces deux fonds doivent être composés par 40 % d’investissement libre et de 60 % de valeurs mobilières ou des parts d’entreprises innovantes.
Très souvent, pour investir dans ces fonds, l’investisseur doit passer par une société de gestion comme A Plus Finance.
Les avantages des investissements FCPI ou FIP
Afin de profiter des avantages qui découlent de ce type d’investissement (FCPI ou FIP), l’entreprise concernée doit remplir un certain nombre de conditions :
– être une PME selon la définition européenne
– Possédé un siège social dans la zone européenne
– Être assujettie à l’impôt sur la société

Read More
Mai 24, 2019

Posted by | Commentaires fermés sur Qu’est-ce que l’Islam et que croient les musulmans ?

Qu’est-ce que l’Islam et que croient les musulmans ?

Qu’est-ce que l’Islam et que croient les musulmans ?

La foi et les devoirs du croyant

On entend parfois dire : “Je suis croyant, mais pas pratiquant.” Une telle position très idéaliste relève pour une bonne part de l’illusion. Car, en fait, ce sont toujours des pratiques qui nous construisent comme croyants. Il sera plus exacte de dire : “Je suis croyant parce que pratiquant !”. Et ceci est vrai de tout croyant ! Si au départ de la foi, il y a une parole accueillie comme Parole de Dieu, c’est à travers des démarches et des rites religieux que les hommes formulent leur réponse et donnent corps à leur foi. Dépassant la fausse opposition entre foi et religion, ou pratique et foi, ils nous faut être attentifs à ce qui permet aux musulmans de se structurer dans la foi. Les cinq piliers de l’Islam jouent, à cet égard, un rôle essentiel. En les pratiquant, l’homme manifeste qu’il est croyant, et il se construit comme tel !

La profession de foi : premier pilier de l’Islam

La formule de profession de foi musulmane comprend 2 temps : d’abord, l’attestation de l’Unicité d’Allah, la proclamation de l’Unique “ “J’atteste qu’il n’y a pas d’autre divinité que Dieu”, ensuite le témoignage rendu à la mission prophétique de Muhammad “ et que Muhammad est Son Prophète”.
L’affirmation de l’Unicité est formulée dans le Coran (Livre sacré de l’Islam), la parole de Dieu. C’est donc Dieu qui atteste Son Unicité. Parfois, le musulman accompagne cette proclamation d’un geste, celui de pointer l’index (deuxième doigt de la main chez l’humain) vers le ciel. Il signifie ainsi l’Unicité de Dieu.

La prière : deuxième pilier de l’Islam

Muhammad, Messager de Dieu, a reçu ce rite de la prière lors du Mi’raj, son voyage à Jérusalem. La tradition veut que lors de l’élévation du Prophète vers le septième siècle, Dieu Tout Puissant lui donne la mission de prescrire à son peuple quelques dizaines de prières par jour. En redescendant, Muhammad rencontre Moïse qui lui déclare que c’est trop exigeant, et qui le renvoie vers Dieu pour réduire le nombre. Muhammad recommencera ces allers et retours plusieurs fois, jusqu’à ce qu’il arrive à cinq prières par jour.
En fait, au début de l’Islam, il y avait deux prières par jour, puis il y en eut une troisième au moment de l’Hégire. Finalement, la prescription des cinq prières s’imposa très vite après la mort du Prophète.

Les heures de la prière rituelle sont données par le soleil :
– (Subh) avant le lever du soleil ;
– (Dhohr) à midi, jusqu’au moment où l’ombre d’un homme debout est égale à sa hauteur !
– (Asr) l’après-midi ;
– (Maghrib) après la disparition du soleil ;
– (Icha) à la nuit tombée.
La préparation à la prière est très stricte. Il faut avoir fait ses ablutions pour être en état de pureté légale, être débarrassé de toute impureté. L’habillement doit être convenable, de la ceinture aux genoux pour les hommes. Le lieu retenu doit être propre ; le lieu recommandé est la mosquée. Le musulman qui se prépare à prier, doit se couper du reste du monde, aménager (obligatoirement) un espace sacré dans lequel il va s’isoler.

Read More
Mar 23, 2019

Posted by | Commentaires fermés sur Chasseur de bien immobilier : comment trouver le meilleur chasseur en France ?

Chasseur de bien immobilier : comment trouver le meilleur chasseur en France ?

Chasseur de bien immobilier : comment trouver le meilleur chasseur en France ?

 

À côté des agents immobiliers traditionnels, il faut désormais compter sur les chasseurs de biens immobiliers, afin de trouver le bien idéal. Ce nouveau métier qui se positionne uniquement du côté de l’acquéreur, a débarqué en France depuis les années 90 toutefois, il n’a gagné de la crédibilité et il n’a pu se développer qu’au début des années 2000.

Développer une relation de confiance entre chasseur et acquéreur

Un chasseur d’appartement comme Homelike Home, accompagne l’acquéreur de la définition de ses envies et de ses besoins jusqu’à la signature définitive du contrat d’acquisition. L’acquéreur doit par conséquent avoir confiance en sa recherche. Afin de pouvoir satisfaire son client, le chasseur de bien immobilier doit établir un cahier de charges, dans lequel il doit indiquer tous les critères que son client veut trouver dans le nouveau bien, mais encore, il doit prendre en considération l’environnement, le mode de vie et les raisons d’achat de l’acquéreur. En effet, entre acheteur et chasseur immobilier, il faut avoir une relation de partenariat et non pas de client et fournisseur de service. Pour cette raison, le chasseur doit avoir certaines qualités afin de réussir dans ce métier comme être sociable et avoir de l’empathie, ainsi qu’un sens du relationnel assez élevé. Il faut qu’une relation de confiance se créer dés le premier rendez-vous entre acquéreur et chasseur.

Connaître la zone de recherche sur les bouts des doigts

Le futur acquéreur doit s’orienter vers les chasseurs de biens qui connaissent le plus la zone du bien recherché, ainsi que la spécificité de cette zone, (transport, architecture, commerces et différents types de biens, et surtout le prix). Sans ces connaissances, le chasseur ne pourra pas facilement vous aider dans votre recherche afin de trouver la perle rare.
L’un des atouts d’un chasseur de biens est certainement son réseau de connaissances dont les agences immobilières, ainsi que les concierges de différents immeubles dans la zone de recherche. En effet, un chasseur immobilier qui entretient de bonnes relations avec différentes agences, pourra facilement avoir des biens qui ne sont pas disponibles sur le marché, ce qui pourra satisfaire le client et avoir moins de concurrence sur le bien.
Certes, l’une des missions d’un chasseur immobilier Paris ou bordeaux est de rechercher le bien idéal qui convient aux attentes de son client, toutefois, son rôle ne s’arrête pas là. Puisqu’il doit participer dans la négociation du bien veillant sur les intérêts de son client, mais aussi de sécuriser la nouvelle acquisition, en identifiant s’il y a des problèmes. Certains chasseurs immobiliers, tels que Homelike Home, proposent à leur client un service de décoration d’intérieur grâce à l’intervention d’un architecte professionnel.

 

Read More
Fév 23, 2019

Posted by | Commentaires fermés sur L’immobilier, fer de la lance de la croissance économique

L’immobilier, fer de la lance de la croissance économique

L’immobilier, fer de la lance de la croissance économique

2018, l’année du véritable éclatement de la bulle immobilière ?

On parle de bulle immobilière quand l’ensemble des prix du marché immobilier est en forte hausse et que la spéculation est générale. Le marché immobilier est segmenté en multiples sous-marchés qui ont leurs caractéristiques propres. Plus les conditions de marché s’éloignent des conditions de concurrence pure et parfaite, plus il est probable qu’une spéculation immobilière ait lieu à un moment ou à un autre. Au fur et à mesure des années, la spéculation est devenue un sujet tabou et un formidable moyen pour drainer des électeurs vers les politiques. En effet, les politiques, depuis la crise des subprimes, tirent à boulets rouges sur ce diable qui représente la spéculation immobilière en particulier, après la spéculation financière dont tout le monde se souvient encore. Pourtant, les politiques sont les premiers également à crier la crise immobilière lorsque les prix des logements n’augmentent pas. Or, la spéculation dans le monde de l’immobilier commence dès que le marché est orienté à la hausse. Rien de plus normal que, comme dans tous les systèmes, certains cherchent toujours à optimiser cette hausse et pourquoi pas avec un effet de levier. Bref, rien ne sert de critiquer, il faut comprendre que la spéculation, même s’il est bien de la contrôler, est un phénomène naturel. Par ailleurs, la spéculation est une conséquence d’un système dont l’origine est bien souvent les politiques qui créent les lois. Pour s’attaquer à cette spéculation, il faut le vouloir, et non seulement la critiquer.

La spéculation immobilière

La spéculation est une conséquence de la hausse immobilière ; elle en a donc les mêmes origines :
– une hausse des revenus ;
– une explosion démographique ;
– un manque de logements adaptés à la population ;
– une hausse de la densité de population ;
– la destruction de logements sans reconstruction ;
– le besoin ou l’envie de créer de la richesse rapidement.
Tous ces phénomènes œuvrent en faveur de la hausse des prix des logements et donc de la spéculation immobilière. Le problème de cette spéculation est donc de la maîtriser et d’en connaître l’ampleur.

Le chasseur immobilier : un agent au service exclusif de l’acquéreur

Pour être aidé lors de la recherche d’un bien immobilier, il est possible de faire appel à un professionnel (un agent immobilier, un chasseur immobilier, un dénicheur d’appartements…) dont le rôle est la recherche. Parmi ces experts, se trouve le chasseur d’appartement.
Ce dernier effectue à votre place tout le travail de recherche, via des sources multiples.
HomeLike Home, leader de la chasse immobilière depuis 2002, est à votre service pour dénicher le bien immobilier idéal. Il effectue les visites, il prospecte et sélectionne les annonces, et fournit des comptes-rendus qui permettent à l’acquéreur de ne visiter que les biens qui correspondent à ses besoins (et ses attentes). HomeLike Home propose un service sur mesure.

 

Read More