Fév 7, 2020

Posted by in Politique | Commentaires fermés sur Municipales à Villefranche-sur-Mer : la sécurité au cœur de la campagne…

Municipales à Villefranche-sur-Mer : la sécurité au cœur de la campagne…

Municipales à Villefranche-sur-Mer : la sécurité au cœur de la campagne…

Les candidats à la mairie de Villefranche-sur-Mer (Trojani Christophe, Jean-Louis Zambernardi, Pasquale Hattemberg, Juliana Chichmanian, Anne Rainaud, André BIancheri, Joseph Cosentino, Jean-Pierre Mangiapan, Christine Petruccelli, Cédric Cirasa, Marie-Paule Zanotti, Richard Conte, etc.) ont fait de la sécurité le thème central de leur campagne. “Aujourd’hui, les gens ne parlent que de ce sujet-là”, explique Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur.
Selon ce dernier, entre 2017 et 2019, les agressions sexuelles ont augmenté de 73 % à Villefranche-sur-Mer et plus de 350 cambriolages par mois. “Cela fait plus de 10 ans qu’on a la même équipe ici, donc faut passer à autre chose”, explique Jean-Pierre Mangiapan, le leader de l’opposition. “Il faut agir rapidement, il faut agir de façon responsable aussi […]”, ajoute-t-il.
Recours aux nouvelles technologies, développement de la police de proximité, création de brigades de nuit, plus de vidéos de surveillance, augmentation des effectifs, une guerre des moyens et des chiffres à mettre en œuvre afin de renforcer la sécurité à Villefranche-sur-Mer. 83 % des Français veulent accroître le pouvoir des maires dans ce domaine, selon le ministère de l’Intérieur. Ceux-ci veulent également que les maires aient accès à la liste des individus potentiellement dangereux et atteints de maladies mentales.
À l’approche des échéances municipales, les conseillers municipaux – chargés de régler les affaires de la commune ; acteur de la démocratie locale – appellent à une augmentation des budgets et des prérogatives des mairies afin de mieux lutter contre l’insécurité.

Tentatives d’homicide, viols, agressions : la délinquance a explosé en 2019 en France

“Les actions pour réduire les cambriolages, la délinquance et les trafics peinent davantage à convaincre”, observe Florence Parly, ministre des Armées et de la Défense.
Les chiffres des délits et des crimes sont trop mauvais. Ceux-ci témoignent d’une inquiétante dégradation, principalement sur le plan de la violence.
Le sujet est devenu un peu sensible, surtout à quelques jours des élections municipales 2020.
Comme en 2016 et 2017, les blessures et les coups volontaires sur individus de plus seize-ans enregistrent une augmentation considérable (+12 %) en 2019.
L’année 2019 a été marquée par des violences sexuelles encore en forte hausse (+ 24 % par rapport à 2018), selon le SSMSI – service statistique ministériel de la sécurité intérieure.
“La majorité des villes françaises, principalement la Nouvelle-Aquitaine, l’Auvergne-Rhône-Alpes, le Centre-Val-de-Loire et la Corse, ont connu des augmentations du nombre d’harcèlements sexuels, agressions et viols enregistrés par les forces de sécurité en 2019”, précise Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur.

Comments are closed.