Juin 17, 2019

Posted by in Finance | Commentaires fermés sur Les raisons qui poussent les étrangers à investir en France

Les raisons qui poussent les étrangers à investir en France

Les raisons qui poussent les étrangers à investir en France

Réaliser un placement immobilier locatif dans l’hexagone peut faire peur à certains expatrié. En effet, un tel investissement constitue un projet qui exige la disponibilité de l’investisseur et demande un déplacement régulier. Néanmoins, investir dans l’immobilier en France par un expatrié reste possible. Ce dernier peut acquérir un bien et choisir de le gérer à distance.
Investir dans l’immobilier reste une véritable opportunité, pour tout investisseur qu’il soit résident en France ou à l’étranger. Grâce à l’intervention de Alexis François, l’expert des investissements immobiliers au sein de la société de gestion indépendante A Plus Finance, vous découvrirez tous les avantages d’un investissement locatif en France.

Investir dans l’immobilier en France

Durant les dernières années, les taux d’intérêt ont considérablement baissé pour atteindre 2 %. Par conséquent les conjonctures économiques sont avantageuses pour les placements locatifs, permettant à l’investisseur de profiter d’un haut rendement, ainsi qu’une plus value intéressante durant la revente.

Les avantages d’un placement immobilier

Même en étant un investisseur expatrié, un placement immobilier permet d’accéder à des avantages fiscaux assez intéressants.
Selon le responsable de l’investissement au sein de la société de gestion A Plus Finance, il est judicieux pour un investisseur dans l’immobilier de viser la location meublée. En effet, ce type de placement permet à l’investisseur d’adopter le statut de loueur meublé non professionnel. Ce statut lui permet une défiscalisation de ses revenus en supprimant un déficit. Ainsi, l’investisseur doit soustraire ses revenus locatifs de toutes les charges, commission d’agence, frais de notaire, intérêt d’emprunt, l’amortissement du bien et les charges de la copropriété.
Durant 8 à 12 ans, l’investisseur devra déclarer un déficit, ainsi aucune imposition sur le revenu locatif. Afin de pouvoir bénéficier de ce statut, le revenu locatif ne doit pas dépasser 23 000 euros par an ou 50 % de la valeur des revenus locatifs.

L’investissement est possible depuis l’étranger

Il est possible d’investir depuis l’étranger. Néanmoins, les banques commerciales de l’hexagone exigent un apport plus important, ainsi que des garanties pour les étrangers, puisque le risque est plus important. En effet, selon les lois françaises, tout investisseur étranger doit fournir un apport pouvant aller jusqu’à 30 % de la somme demandée.

Comments are closed.