Mai 8, 2018

Posted by in Divers | Commentaires fermés sur    La femme et la purification de l’âme pendant le mois de Ramadan !

   La femme et la purification de l’âme pendant le mois de Ramadan !

   La femme et la purification de l’âme pendant le mois de Ramadan !

 

    Les actes qui annulent le jeûne !

Les femmes peuvent-elles prendre des médicaments afin de retarder leurs règles pendant le Ramadan ?

 

La religion n’interdit pas d’utiliser des médicaments dans le but de pouvoir jeûner, lire le Coran et prier tout le long du Ramadan, et de ne pas avoir de jeûne à rattraper.

D’ailleurs, le fait de retarder ses règles dans ce but existait déjà à l’époque du Prophète. Les femmes qui faisaient cela utilisaient l’eau dite “d’arak”.

 

Abdullah Bin Omar a affirmé qu’il n’y avait pas de mal à faire usage de cette eau spéciale.

Au jour d’aujourd’hui, les femmes peuvent utiliser des médicaments au lieu de cette eau.

Cependant, en raison des effets secondaires de ces produits pharmaceutiques, il n’est pas recommandé de les employer pour cela !

 

   Le maquillage est-il autorisé pendant le Ramadan ?

Les choses comme les crèmes, le rouge à lèvres, les gouttes pour le nez ou les oreilles, les vaccins, le chewing-gum, le dentifrice et les parfums rompent-ils le jeûne ?

 

– Les crèmes, le gel, les déodorants, les gouttes pour les yeux, les produits pour le nez et la prise de sang ne rompent pas le jeûne.

– Les injections rompent le jeûne.

– La crème épaisse appliquée dans le nez ne rompt pas le jeûne, sauf si, la crème est liquide.

– Le rouge à lèvres n’a pas d’inconvénient pour le jeûne. Mais, s’il est avalé, cela nécessite un rattrapage du jeûne.

Les femmes qui ont l’habitude d’avaler le maquillage qu’il y a sur leurs lèvres doivent éviter de s’en mettre pendant le jeûne.

 

– Lorsqu’une prise de sang est effectuée à l’hôpital ou ailleurs, avant d’enfoncer la seringue et après l’avoir retirée, l’infirmière ou le médecin applique souvent de l’alcool sur la peau, à l’endroit piqué. Cela ne rompt pas le jeûne.

– Les gouttes mises dans l’oreille rompent le jeûne, tandis que celles mises dans les yeux ne le rompent pas.

– Les vaccins, comme celui de la variole avec de la teinture d’iode, faits en égratignant la peau, ne rompent pas le jeûne.

– Appliquer des liniments ou des pommades sur le corps ne rompt pas le jeûne.

– Il n’est pas permis – même si certains disent que cela est autorisé, mais makrouh – de mâcher du chewing-gum.

– Il est makrouh de se brosser les dents avec du dentifrice. Toutefois, en raison du risque d’avaler de l’eau pendant le brossage, il vaut mieux ne pas se les brosser du tout. Si le dentifrice ou l’eau est avalé, le jeûne est rompu et doit être rattrapé.

– Inhaler les vapeurs de Ventoline ou autres produits pour l’asthme rompt le jeûne, de la même façon que l’inhalation de la fumée de cigarette.

– Il n’est pas interdit de prendre la pilule pour retarder ses menstruations.

 

  Comportement d’usage lors du Ramadan

– Lire et écouter le plus possible le Coran, prendre part aux assemblées de hadith et de Coran, écouter les sermons, et partager avec les gens cette atmosphère spirituelle amènent la sérénité chez les croyants.

S’attacher notamment à réfléchir au sens des versets et des hadiths afin de pallier notre manque de connaissances et de s’approfondir dans ces sujets.

 

– Évoquer les Noms de Dieu, se repentir, demander pardon et prier Dieu sont des choses qui renforcent la conscience de notre servitude.

– Pendant les jours et nuits sacrés, il est plus facile au croyant d’obtenir l’agrément divin par la prière prescrite (salat), car celle-ci est le moment où le serviteur est le plus proche de son Seigneur.

La prière est la meilleure évocation de Dieu. Pendant le Ramadan 2018, il faut donc s’appliquer, encore plus que d’habitude, à faire cet acte d’adoration si complet.

 

– Il faut prier Dieu avec sincérité et ferveur pour qu’Il protège la nation dans laquelle on vit, pour l’unité et la sécurité du peuple, pour la paix dans son pays, dans la communauté musulmane et sur toute la terre.

Une telle compréhension aide à gagner la conscience d’être un individu utile à la société humaine.

 

– Il nous faut revoir notre “servitude” à Dieu tous les jours, mais surtout, pendant le Ramadan.

 

Arrivons-nous à remplir correctement nos fonctions de parents, d’enfants, d’époux, d’enseignants d’élèves, d’hommes d’affaires, de directeur et de citoyen ?

C’est en ces jours sacrés qu’il faut s’attacher davantage à faire son autocritique, déterminer nos défauts et nos erreurs, et nourrir en soi l’espoir et la résolution de devenir meilleurs, plus utiles et plus productifs.

Comments are closed.