Avr 3, 2020

Posted by in Médias | Commentaires fermés sur Coronavirus : le Ramadan 2020, sera-t-il bouleversé par le confinement ?

Coronavirus : le Ramadan 2020, sera-t-il bouleversé par le confinement ?

Coronavirus : le Ramadan 2020, sera-t-il bouleversé par le confinement ?

La religion à l’épreuve du coronavirus…
“Tant que le confinement durera, toutes les fêtes religieuses à venir (à savoir Pâques, Pessah, Ramadan, etc.) devront avoir lieu sans rassemblement”, prévient Emmanuel Macron, le président de la République française.
Le chef de l’État s’est entretenu, la semaine dernière, avec les représentants des principaux cultes, des associations laïques et de francs-maçons pour parler des grandes fêtes religieuses du mois d’avril.

Le début du Ramadan, la semaine sainte et le week-end de Pâques auront lieu le mois prochain dans les conditions particulières que nous vivons… Ces célébrations ne peuvent pas s’organiser comme cela se fait habituellement. Il y a une possibilité de les vivre de façon virtuelle”, ajoute-t-il.

Comment faire alors ?

Les déplacements, le mouvement, la vie : tout semble s’arrêter, les habitudes sont chamboulées, notre quotidien est transformé…

Une vie spirituelle d’autant plus chamboulée depuis la mise en place des mesures de confinement, le jeudi 19 mars, rendant ainsi difficile, voire impossible, certaines pratiques. Mais même enfermés chez eux, et dans l’incapacité de participer aux prières communes, les croyants pratiquants français ne seront jamais abandonnés par le Conseil Français du Culte Musulman. En effet, le président du conseil a appelé les imams à tripler leurs efforts afin de les accompagner dans leur vie spirituelle. Comment ? Principalement via des enregistrements ‘vidéo ou audio’ diffusés sur les réseaux sociaux.

“Le confinement et l’épidémie du coronavirus, qui sévit un peu partout sur la planète, ne sont pas un frein – ni un obstacle – à la pratique du jeûne”, précise le président du CFCM. À cause de l’expansion de l’épidémie de Covid-19, les prières communes dans les mosquées, particulièrement la prière du vendredi (Salat Al Joumaa), doivent être considérées comme étant des rassemblements auxquels doivent – obligatoirement – s’appliquer les consignes de l’ANSES – Agence Nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail. Cela signifie alors que pendant le mois de Ramadan (1441-2020), les prières communes, notamment les prières de Tarawih (prières quotidiennes du soir pendant le Ramadan 2020), ne pourront pas être accomplies à la mosquée. “Depuis le 19 mars 2020, toutes les mosquées de France (Grande Mosquée de Paris, Grande Mosquée de Lyon, Mosquée d’Évry-courcouronnes, etc.) sont fermées jusqu’à nouvel ordre”, a fait savoir Mohamed Moussaoui, le président du Conseil français du culte musulman.

Comments are closed.